En quatrième

Bienvenue sur ton blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 21 octobre 2008

21 octobre, 2008

L’automne, sous les traits de Mery Laurent.

Classé dans : Automne,RECRÉATION — gerbert @ 23:20

En 1881, Manet demanda officiellement à Mery Laurent de poser pour « l’Automne. »

« Je ferai l’Automne, d’après Mery Laurent. Elle a consenti à se laisser faire son portrait par moi. Je suis allé lui parler de cela hier. Elle s’est fait une pelisse chez Worth. Ah ! Quelle pelisse, mon ami, d’un brun fauve avec une doublure vieil or. J’étais médusé. Et, pendant que j’admirai cette pelisse et que je lui demandais de poser, Elisa est entrée, annonçant le prince Richard de Metternich. Elle ne l’a pas reçu. Je lui en ai su gré ! Ah ! Les gêneurs ! Je l’ai quittée en lui disant : “ Quand cette pelisse sera usé, vous me la laisserez ”.
Elle me l’a promis. Cela me fera un rude fond pour des affaires que je rêve ! » raconte-t-il à Antonin Proust*. 

Originaire de Nancy, Méry Laurent, de son vrai nom Anne-Rose Louviot, fut l’égérie favorite des poètes et des peintres sous le Second Empire et la IIIe République. Parmi ses admirateurs les plus célèbres figurent Mallarmé et Manet, qu’elle rencontra dans son atelier en 1876.

Séduit par sa beauté et son élégance, Manet réalisa au pastel, entre février et juin 1882, sept portraits en buste de son amie qu’il avait immortalisée un an plus tôt, sous les traits de « L’Automne », dans la version peinte du musée de Nancy. 

*Antonin Proust (1832-1905) était un journaliste et homme politique français.

L'automne, sous les traits de Mery Laurent. dans Automne pdf edouardmanetlautomne.pdf  

Au sujet de l’accord des participes passés des verbes pronominaux.

Classé dans : En bref — gerbert @ 8:04

Au sujet de l’accord des participes passés des verbes pronominaux, essayons de faire simple !  Prenons des exemples :

Elles se sont lavées 

question : elles ont lavé qui ? se (pour elles), C.O.D. placé avant le verbe, donc accord.

Elles se sont succédé 

question : elles ont succédé qui ? réponse impossible, car il ne peut y avoir de réponse qu’à la question : elles ont succédé à qui ? C.O.I., donc pas d’accord.

Concernant les verbes essentiellement pronominaux, donc ceux qui ne s’emploient qu’à la voix pronominale, c’est-à-dire obligatoirement avec un pronom réfléchi, leur participe passé s’accordent toujours en genre et en nombre avec le sujet.

Elles se sont enfuies Ils se sont évadés.  Elles se sont évanouies, etc. 

Vous pouvez prendre connaissance de la liste des verbes essentiellement pronominaux en cliquant sur :

http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2941 

 

maggymauve |
Au boulot les 3ème ! |
I have a dream |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Encre de Phoebé
| "Le regard des autres", 1er...
| Atelier permanent de lectur...